Échos d’un Apéro.

Compte rendu du premier apéro lyonnais du Vendredi 2 septembre 2005

Cette rencontre a eu lieu le vendredi 2 septembre.

Cette idée de décentralisation avait été lancée par Ben au début du mois d’Août :
http://spip.blog.ouvaton.org/articl...

"Bah oui quoi tout ne se passe pas à Paris… Allez, en septembre il faut monter des ApérosSpip un peu partout. Je sens que Lille et Nantes sont candidates. Et vous viendrez vous ? et pourquoi pas autour de chez vous ?

Bah oui mais faut organiser, trouver une salle et tout… C’est vrai à Paris, c’est rodé. Mais bon et pourquoi pas "squatter" un cybercafé, c’est simple, cela ne demande pas de préparation technique. allez tentons l’expérience.

Rendez vous en septembre…"

C’est alors que Gilles Vincent a eu l’idée de suivre Ben et d’organiser une telle rencontre.

Pour la liste de ceux qui ont participé à cet "événement" voir le début de Apéro Lyon première édition

Voici les différents points de vue exprimés par les participants de cet apéro :

-  Celui de Gilles Vincent

"Salut à tous,

Personnellement, je tiens juste à remercier ceux qui étaient présents, ainsi que ceux qui n’ont pas pu venir cette fois-ci : il y a un petit monde qui demande à bouger sur la région lyonnaise, je trouve ça cool.

Pour une première, c’est parti un peu dans tous les sens, ce qui est normal vu qu’on était surtout là pour se rencontrer une première fois.

Les choses plus structurées et mieux définies, ce sera pour plus tard.

J’ai très agréablement surpris de voir la diversité et la richesse humaine de notre petit groupe : j’avoue que je m’attendais à une bande de boutonneux à fond dans Spip et que dans Spip (un peu comme moi, mais en plus jeune ;). Mais il n’y avait que des personnes passionnées par tout plein de choses, un vrai concentré de bonheur !!

A bientôt et merci pour l’intérêt qu’a suscité l’apéro Spip,

Gilles"

-   Celui de Gilles Ottaviani
https://listes.aldil.org/pipermail/...

"Bonsoir, donc ok petit compte rendu ; j’ai mis une heure à comprendre qu’il fallait monter pour trouver un observatoire et que donc en descendant vers Givors, ça ne le faisait pas.

Le rendez vous se passait dans la maison de l’astronome, sa mie avait préparé une tonne de mignardises afin d’agrémenter nos discussions. Ces discussions ont donc tourné autour de Macintosh, de Linux, des logiciels de pagination, d’outils pour vidéastes ainsi que pour les graphistes.

Nous avons ensuite appelé Lille au téléphone pour conférencer et brievement parlé avec Ben, un des trois gros de spip.

J’ai appris l’existence d’un super outil pour construire ses boucles (les phalanges des squelettes spip) de Karim BelKacem. J’ai aussi aperçu le travail formidable qui est mis en oeuvre chez un spipeur de St-Étienne, instituteur qui a bâti un outil d’apprentissage avec des icones rigolotes en raccourcis :meta et un Canadien un peu loufoque avec des
grands yeux pleins d’idées, qui m’a semblé dans un premier temps être l’astronome… Euh, mes lectures s’arrêtent à Tintin, donc faut pas taper et qui est à l’avance de sessions d’apprentissage de spip auprès de qui qu’en veut du peu autant qu’on peut.

Je crois que c’est en trois grands chapitres, débutant qui remplit spip, apprenti qui déboyaute spip et chevronné qui le modifie… un peu comme le fait Gilles VINCENT qui, je l’espère, fera sa promo seul sans humilité car, là aussi il y a un travail énorme de fait.

J’espère que ce Systeme de Publication sur l’Internet montrera encore le bout de sa truffe.

Gilles"

-   Celui de Michel Fraisse

"Merci pour cet apéro spip bien sympathique, j’espère que les contacts pris à cette occasion se révéleront fructueux et qu’il y en aura d’autres."

-   Celui de SPIPart
http://spip.blog.ouvaton.org/articl...

"Salut,
J’ai assisté à un sympatique apero-SPIP sur Lyon où nous avons été très bien accueillis par Alexandra et sa petite famille dans un environnement superbe.

Malheureusement, je suis revenu avec le sentiment que je n’ai pas réussi à joindre l’utile à l’agréable ; je suis rentré, pour ainsi dire, bredouille, avec l’impression que je ne m’intéresse peut-être pas à SPIP pour les mêmes raisons que les passionnés que je venais de rencontrer.

1. Si je m’intéresse à SPIP, c’est dans la foulée d’un engagement plutôt militant pour le logiciel libre et, au delà, pour la libre culture sinon carrément un autre monde.

2. Je ne suis qu’un utilisateur de SPIP qui forme d’autres utilisateurs, pas des spipeurs cela s’entend, mais monsieur tout le monde qui dans son association, son école, son entreprise, sa maison, veut un site internet facile à enrichir de contenu. Je ne suis pas concerné par les boucles et les jolies icones, en tout cas pas pour l’instant. Si les gens que je forme à la simple utilisation de spip veulent un joli site spip sur mesure, je les dirige vers des personnes qui ont ce savoir-faire qui s’approche d’un métier plus que d’une passion.

L’apéro-SPIP, c’est bien, mais ça ne me sert à rien car ma problématique se trouve bien en dessous des préoccupations techniques ou artistiques avancées par les participants.

Enfin, je ne peux m’empêcher de poser une queston : les passionnées du Mac sont-ils en train de faire de spip un logiciel aussi élitiste que le sont les logiciels phares de ce système : Photoshop, inDesign, etc., tous propriétaires jusqu-au-boutistes ? Là, j’ai du mal à suivre comment la philosophie du logiciel libre (au sens de la FSF et pas de l’OSS) est peu valorisée voire balayée sous le tapis.

Bref, je suis content d’avoir assisté à un agréable apéroSPIP mais déçu de son utilité dans la lutte pour le logiciel libre auprès des utilisateurs ordinaires."

-   Celui d’Alexandra Guiderdoni
http://spip.blog.ouvaton.org/articl...

"La richesse de SPIP, c’est sa diversité et sa pluralité. Les préoccupations politiques, techniques, artistiques sont autant d’approches, me semble-t-il, intéressantes.
C’était une première rencontre, donc il n’y avait pas de programme spécifiquement établi au préalable. Nous utilisons et aimons SPIP, logiciel libre, pour son esprit de partage, de communauté. Je ne vois pas trop pourquoi nous voudrions le réserver à une minorité ni le comparer à Photoshop ou iNdesign, sans quoi nous utiliserions un soft payant et propriétaire et non spip, en partant du principe que ce qui est gratuit est forcément mauvais ![...]
Il y avait marqué sur le wiki "L’atelier est un espace de rencontre plus technique. Comme sur les listes Spip, on y vient librement, pour se rencontrer, partager et échanger. Il n’y a pas a priori de notion de niveau et le programme se fait sur le coup, ou d’une fois sur l’autre selon les souhaits et la volonté des participants.".
Il ne s’agissait pas d’un café numérique à but pédagogique et d’initiation mais d’un atelier un peu technique. Mais si nous avions eu un public néophyte, nous aurions eu, je pense, une tout autre approche [...]. Personnellement, même si l’atelier n’a pas été très productif, mais c’était un peu une mise en place, j’en suis sortie contente et satisfaite, enrichie par les diverses approches des spipeurs, toutes différentes des miennes."

La discussion s’est poursuivie ici

-  Gilles Vincent, dans la nuit qui a suivi cet apéro, nous a quand même pondu un patch sur la CVS très intéressant

"On s’était dit entre 2 merguez et 2 verres de blanc, que ça serait sympas de faciliter pour un rédacteur les possibilités de modifier ses brèves et articles (en tout cas diminuer le nombre d’étapes)".

Histoire de prouver aux Lillois que nous n’avions pas été si improductifs que ca !

Conclusion

Une rencontre fort sympathique, avec des gens et des compétences très diversifiées.

Pour les prochaines rencontres, il nous faudra effectivement fixer un programme bien structuré pour être plus productifs !

Mais ce premier apéro a permis de se connaitre et de fixer des visages sur des noms qu’on voient souvent passer dans le monde de la spiperie. De quitter le monde virtuel pour un apéro très convivial.
Le mouvement est lancée, on va donc tâcher de profiter de l’inertie pour continuer...

-  Apéro Lyon première édition

-  Ça spipe à Lyon

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Abonnez vous