SPIP’Apéro du 10/11/2005

Faisons le tour des hébergeurs possibles :
Hervé est allé au village : www.levillage.com
Jean-Jacques et Yanic ont pris la route d’ouvaton : www.ouvaton.org
Et Florence est fidèle à Free.

Pour info : un atelier Hébergement est prévu à la SPIP Feria du Samedi 26 Novembre à Paris

Retours d’expérience : Jean-Jacques et ouvaton

Il a chargé SPIP Loader en local mais n’a pas trouvé le répertoire de base pour le ranger chez son hébergeur.

Yanic est arrivéééééé : Il faut toujours lire la doc avant !!
En l’occurrence les FAQ d’ouvaton indiquent où trouver le répertoire de base.
Car chaque hébergeur configure le compte qu’il met à notre disposition à sa façon. Autant d’hébergeurs, autant de paramétrages, autant de répertoires de base !

Et après ?
Jean-Jacques n’a pas trouvé la base de données MySql chez son hébergeur.
Afin de répartir les charges, ouvaton a plusieurs serveurs. Un sur lequel tourne MySql et un où tourne Apache.
Et où croyez-vous que l’on trouvera le nom de serveur MySql d’ouvaton ?
Dans la doc, à lire avant de commencer l’installation de SPIP

Pauvre Jean-Jacques, ce n’était pas fini : suite à une non reconnaissance de son mot de passe et de son login, il n’a pas pu créer le compte de l’administrateur 0.

Si on a raté cette ultime étape, on ne peut aller plus loin triste

La solution de Maître Yanic : détruire le fichier ecrire/inc_connect.php3 qui construit les codes d’accès à la base MySql.

Spip est très intelligent : il remarque alors, qu’il n’a pas le fichier lui permettant de se connecter à la base MySql (ecrire/inc_connect.php3). Il en conclue qu’il faut le réinstaller et il relance l’installation, sans détruire ce qui a déjà été fait.

C’est ainsi que l’on peut également procéder pour faire une sauvegarde et une mise à jour de la base.
La manœuvre crée un fichier dump qui peut être récupéré sur le serveur local.

Attention ! les images et les pièces jointes ne sont pas sauvegardées car elles sont stockées en dehors de la base de données (dans un dossier . gif, .jpeg, .pdf etc…). Il faut donc les sauvegarder à part.

Le répertoire upload du serveur hébergeur ?
Il est utilisé quand le fichier à joindre à un article est trop gros. En effet, php limite le poids des fichiers téléchargés.
C’est dans ce répertoire upload que les fichiers hors limites sont stockés.
Et comme on ne la lui fait pas, au chargement, Spip vérifie automatiquement s’il y a des fichiers dans upload. Si oui, il est content et les prend !!

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Vos commentaires

  • Le 18 novembre 2005 à 21:22, par Igor En réponse à : SPIP’Apéro du 10/11/2005

    Bonjour,

    A la lecture de cet article je me suis mis à rédiger cet article pour aide.ouvaton.org : Installer Spip chez Ouvaton.

    Jean-Jacques y trouvera t-il ce qui lui manquait ?

    Commentaires, oublis, fautes etc. bienvenue.

  • Le 20 novembre 2005 à 13:26, par ? En réponse à : SPIP’Apéro du 10/11/2005

    Bonjour,

    Je suis allé sur le site ouvaton, pour lire " Installer Spip chez Ouvaton".

    Il manque une précision, lorsque l’on charge les fichiers spip_loader.htm ou spip, où les place-t-on ? sur le site il existe quatre répertoires ; "html", "php-include", "temp" et ". quota".Personnellement j’envoyais le fichier sans l’adresser a un répertoire , le transfert se faisait. Mais spip_loader ne fonctionnait pas.

    Il faut donc préciser au débutant que je suis, "placez spip_loader.htm" dans le répertoire "html".

    Jean-Jacques

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Abonnez vous